Tendance déco : L’ikébana

Tendance déco : L’ikébana

Tendance déco : L’ikébana

L’ikébana est un style de décoration tiré de la tradition japonaise. Décorer avec ce style revient à adopter une touche chaleureuse à base des fleurs riches à la fois en parfum et en couleur. L’ikébana vous permet d’agrémenter chacune des pièces de votre maison, surtout le salon avec l’art floral japonais.

Les origines de cet art asiatique

art-asiatique.jpg

L’art floral japonais, ikébana, a vu le jour pour la première fois à la naissance du VIIème siècle. Il était utilisé à l’origine par les ambassadeurs japonais du prince SHOTOKU comme offrande aux autels bouddhiques. Vers la fin du XIXème siècle, époque où le Japon commençait à s’ouvrir vers l’Occident, des fleurs et des végétaux d’origine japonaise ont été mises à disposition des Occidentaux. À partir du XXème siècle, chacun est libre de constituer son propre ikébana pour décorer chacune des pièces de sa maison. De nombreux artistes japonais ont donc pris l’initiative de créer des écoles de formation en art floral libre. Auprès de ces établissements, les enseignants incitaient les participants à éviter les traditions d’arrangements floraux dans le Tokonoma. En tout, ne datant pas d’hier, l’ikébana est un art à base d’agencement des végétaux destinés à décorer une pièce.  

Une belle création florale pour décorer son salon

decorer-son-salon.jpg

Actuellement, chacun peut réaliser son ikébana à sa propre manière. La réalisation de ce bouquet japonais destiné à décorer fait appel à quelques accessoires basiques, dont un sécateur, un vase, un bol avec de l’eau et un pique-fleur. Pour avoir un ikébana bien fait, vous devez ne sélectionner que des fleurs robustes. Il vous est aussi conseillé d’utiliser la technique mizugiri pour garder la fraîcheur des fleurs. Cette méthode consiste à couper les tiges et les mettre ensuite dans l’eau et d’enlever les feuilles inutiles. Vous n’aurez plus, ensuite, qu’à mettre le bouquet japonais vous permettant de bien décorer votre salon dans un vase.